5 questions à … Capucine Piot créatrice de Babillages

Hello hello!!

Je vous retrouve aujourd’hui pour inaugurer une nouvelle série d’articles sur le blog :

« 5 questions à …« 

En échangeant via les réseaux avec differentes personnes j’ai eu envie de mettre en place ce type d’article où le but est de poser 5 questions à un(e) influenceur(euse). Je trouve hyper intéressant de pouvoir ainsi échanger avec des personnalités du web que je suis au quotidien et de vous partager tout ça! Je vous invite donc à continuer la lecture!

Quelques mots pour commencer avant de laisser la parole à mon invitée du jour.

Babillages, qu’est-ce que c’est ? Babillages est à l’origine un blog beauté créé il y a plus de 10 ans maintenant par Capucine Piot, blog devenu aujourd’hui un blogzine (blog-magazine) qui parle principalement de beauté mais aborde également toute une variété de sujet en rapport avec l’univers féminin. Pour en découvrir un peu plus sur Capucine elle-même, je vous propose de vous rendre sur son site et de lire sa description.

Je ne sais même plus depuis quand j’ai découvert Babillages (il y a fort longtemps en tout cas) mais je pense que c’est l’un des tous premiers blog que j’ai lu et que j’ai commencé à suivre de manière assidue. Assidue, soyons clair, ne signifie pas que je me précipite chaque jour sur le blog pour lire l’article et les news du jour, ce genre de chose je n’en ai tristement pas le temps… Par contre je le visite très régulièrement, plusieurs fois par semaine, je rattrape mon retard dans la lecture des articles et le plus souvent, quand je recherche une info beauté ou que je veux en savoir plus sur un produit je me dirige en premier vers son blog pour faire ma recherche. Je dirais également que d’une certaine façon son blog m’a donné envie de créer le mien mais il s’agit ici d’une toute autre histoire.

Pourquoi avoir voulu commencer cette série d’article « 5 questions à » par Capucine justement ?

D’abord car j’aime ses articles, j’aime sa façon d’écrire et j’apprécie de lire aussi bien des articles positifs que négatifs sur son blog, même quand les produits lui ont été envoyés par les marques par exemple. La sincérité est pour moi le critère numéro d’une bonne blogueuse et surtout d’une blogueuse que j’ai envie de lire. Ses articles se lisent très facilement, elle y est précise et concise, le contenu est clair, bref tout ce que j’aime (et ce à quoi j’aspire pour mon propre blog).

Ensuite parce que derrière celle qui écrit des articles, impersonnelle derrière son écran, j’ai appris à « connaître » la personne elle-même, via notamment Instagram et ses fameuses stories à rallonges. Je mets des guillemets à connaître car entendons-nous bien, il n’est pas vraiment possible selon moi de connaître des gens via les réseaux sociaux et via ce qu’ils choisissent eux même de divulguer. Néanmoins Capucine prend le temps via les stories de partager énormément de choses, que ce soient des astuces blogging, l’envers du décor d’un blog beauté, les aléas d’être à son compte, ses karaokés de Céline Dion 😉 , son avis sur le monde de la blogosphère et des « influenceurs » et même ses « coups de gueule », le tout sans langue de bois. En outre je trouve cela hyper rafraichissant de voir qu’il y a encore des gens sincères au milieu de tous ces influenceurs uniquement appâtés par le nombre de vues, d’abonnés, de sponsoring… Je me reconnais dans pas mal des opinions qu’elle partage et c’est sans doute ce qui fait que j’ai l’impression de la connaître.

Enfin car Capucine est l’une des rares personnes en France qui peut se targuer de vivre de son blog et je trouve cela très inspirant. Vivre de sa passion, être dans ce milieu depuis tant d’années et arriver toujours à se renouveler, savoir gérer les critiques tout en prônant la bienveillance, je trouve cela génial.

Elle a eu la gentillesse d’accepter d’inaugurer cette nouvelle catégorie d’article et de répondre aux cinq questions que j’ai eu envie de lui poser !

*******************

1-      Comment t’es venue l’idée d’appeler ton blog Babillages ?

Cela remonte à l’époque du lycée. Je parlais beaucoup en cours, on m’a dit : « oh, arrête tes babillages !! Fais un truc, ouvre un blog, mais tais-toi ! ». Dont acte.

2-      Quelle est ta réaction quand tu relis tes tous premiers articles, trouves-tu que les années passées ont modifié ta façon d’écrire et d’aborder un nouveau sujet ?

Beaucoup d’archives ont été supprimées au moment de la transformation du blog en blogzine. Mais, je me suis amusée à en relire quelques unes avant suppression définitive; que de nostalgie ! J’étais si jeune, si maladroite… Les contenus publiés ne correspondent plus du tout aux standards actuels des blogs ou des publications sur les réseaux sociaux : c’était plus direct, les photos étaient clairement laides… Et je n’avais clairement pas encore mon visage d’adulte !!! 

Je ne pense pas que ma façon d’écrire a véritablement changé. J’ai juste pris des automatismes – produire autant de contenu chaque semaine, ça aide. Les lectrices m’ont toujours suivie pour mon ton franc, et mon avis sincère : je suis heureuse que cela soit toujours le cas dix ans plus tard. En revanche, j’ai forcément plus de recul sur l’industrie cosmétique : et ça, ça donne plus de relief à Babillages.

3-      Comment arrives-tu à te renouveler et à continuer de poster des articles quasi quotidiennement sans pour autant avoir l’impression de parler tout le temps de choses similaires?

J’anticipe tout via un calendrier éditorial : ça me permet de naviguer à vue et de m’organiser dans mon travail. Côté inspiration, les nouveautés (tendances, produits, innovations, et même les polémiques !) me guident beaucoup dans mes choix éditoriaux. Enfin, j’essaie au maximum d’être à l’écoute des lectrices de Babillages : si elles ont beaucoup de questions sur une thématique, j’en fais un article. Résultat ? Je ne m’ennuie jamais, et en dix ans j’ai rarement souffert du syndrome de la page blanche.

4-      A quel moment as-tu pris conscience que Babillages pouvait devenir ton activité professionnelle ?

Lorsque j’ai passé des entretiens en simultanée pour deux groupes cosmétiques. Ces entreprises étaient venues me chercher, me « chasser » comme on dit dans le jargon. Je me suis aperçue qu’au-delà de mon expérience professionnelle plutôt classique que je menais en parallèle de mon blog (qui était un loisir à l’époque), on s’intéressait à moi car j’avais visiblement réussi à créer « un truc » avec Babillages. C’est là que j’ai compris qu’il fallait que j’aille au bout de l’aventure Babillages en quittant mon job, en ne donnant pas nécessairement suite aux opportunités qui s’offraient à moi… et en montant mon entreprise ! 

Concernant le fait d’en vivre à proprement parler, j’ai foncé sans me poser de question. J’ai beaucoup relativisé en me disant que je n’avais pas de frein particulier dans ma vie personnelle (pas d’enfant, pas de prêt sur le dos…) : alors j’ai sauté dans le vide ! Chaque jour, j’ai l’impression de faire un nouveau petit saut, on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve lorsqu’on vit de son blog. Mais je crois que c’est cette adrénaline qui me donne envie de me lever chaque matin.

5-      Comment décides-tu de la frontière vie privée / vie publique (as-tu instauré dès le départ une liste de sujets qui resteront de la sphère privée ou est-ce plutôt le feeling du moment) ?

Pour moi, cela s’est rapidement imposé comme une évidence. Aux débuts de Babillages, ma communication partait dans tous les sens. J’étais jeune, je ne mesurais pas l’impact que cela pourrait avoir sur moi, voire sur mes proches. Heureusement, j’ai eu la chance de m’attirer les foudres de beaucoup de « trolls », comme on dit sur Internet : des gens qui pointaient du doigt des choses parfois justes, parfois complètement fausses, sur ce que je dégageais au travers des réseaux sociaux. Ca m’a permis de comprendre les rouages de ce milieu et de m’assagir. 

L’âge aidant, les choses se sont faites très naturellement lorsque j’ai monté mon entreprise. Je souhaitais que l’on me suive pour mon travail, parce que l’on aime Babillages et son contenu dédié à la beauté. Pas nécessairement pour ce que je suis. Et surtout pas pour ma vie personnelle. 

Lorsqu’on s’expose sur Internet, les gens ont toujours envie d’en savoir plus. D’un côté, je trouve ça humain. D’un autre, cela peut rapidement vite devenir malsain si on laisse des inconnus s’emparer de notre vie. Alors j’ai fait le choix de ne communiquer que sur des choses au sujet desquelles je souhaite réellement m’exprimer. Je ne montre jamais ma famille. Je montre le moins d’images possibles de mon chez-moi. Cultiver un jardin secret est très important pour moi : cela me permet d’avoir un bel équilibre entre ma vie personnelle et ma vie professionnelle, sans éprouver le besoin de me justifier sur mes choix.

Question bonus : quelle est la dernière photo prise avec ton téléphone et dans quel contexte ?

Des captures d’écran du cyclone Irma, pour envoyer à des proches… Dans un registre plus futile, une photo de mon chat que j’ai prise hier. Il était affalé sur mon bureau, je ne me lasse pas de l’observer !

Voici Doups, il est un peu la mascotte Babillages 😋, vous le verrez souvent dans les stories Insta de Capucine :

*******************

Voilà pour ce premier article dans la catégorie « 5 questions à » 😊, j’espère que ce nouveau format vous plaît.

Je remercie une nouvelle fois Capucine pour sa gentillesse, sa disponibilité et sa contribution à mon modeste blog. C’était dur de ne choisir « que » 5 questions, j’en aurais tellement eu plus à lui poser ! Si vous souhaitez découvrir un peu plus son univers rendez vous sur son Blog, sa page Facebook et son Instagram.

Enfin, n’hésitez pas à me dire en commentaires si ce type d’article vous plait et si vous auriez des noms à me suggérer pour les prochain(e)s invité(e)s 😋

*******************

4 réflexions sur “5 questions à … Capucine Piot créatrice de Babillages

  1. notaprincessleblog dit :

    Alors là je suis complètement amoureuse de cette nouvelle section ! Moi perso ça me kifferait d avoir la même avec Lodoes makeup ^^ mais surtout les blogueuse que tu suis, celles à qui toi tu aurais envie de poser des questions. Ça peut aussi nous en faire découvrir! Des gros bisous beauté 😘😘

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s