Découverte littéraire du moment : Karine Giebel, Meurtres pour rédemption

Hello hello !

En ce mercredi me revoilà avec un article coup de cœur littéraire.

J’avouerais que cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de découverte qui m’enthousiasme autant… Je me vois donc obligée de vous partager l’information ici !

Vous le savez, je lis beaucoup (trop ? 🤪), et tous genres de livres. J’ai néanmoins une affection particulière pour les thrillers, les enquêtes policières… Je pensais connaitre plutôt bien les auteurs « à succès » dans la matière et pourtant…

***********************

Karine Giébel est une « fille du sud ». Née à La Seyne-sur-Mer en 1971, dans le Var, autrement dit tout près de chez moi.

Elle a fait des études de droit puis a intégré l’administration en qualité de juriste dans la fonction publique territoriale. Rien à voir avec les thrillers et les enquêtes policières me direz-vous.

Elle a pourtant 8 romans à son actif, et 9 nouvelles, dont certaines publiées dans le fameux recueil « 13 à table ». Si vous ne connaissez pas le concept de 13 à table, il s’agit d’un recueil de nouvelles, publié chaque année depuis 2014 au profit des Restos du cœur. 1 livre acheté équivaut à 4 repas distribués.

Les premiers romans de Karine Giébel ont été publiés en 2004 et le dernier date de novembre 2019.

Cette auteure a reçu de très nombreux prix littéraires et s’est incontestablement fait une place de choix dans le monde des thrillers psychologiques.

Ses écrits se sont venus à ce jour à plus d’un million d’exemplaires à ce jour et sont traduits dans une douzaine de langues.

Pour ma part, je l’ai découverte vraiment par hasard, grace à une collègue de boulot qui m’a parlé du livre Meurtres pour rédemption et qui me l’a conseillé.

Voici le résumé :

Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.

Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.

Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l’esprit au-delà des grilles. Grâce à l’amitié et à la passion qui portent la lumière au cœur des ténèbres.

Pourtant, un jour, une porte s’ouvre. Une chance de liberté.

Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n’aspire qu’à la rédemption…

Je dois avouer que j’ai été littéralement captivée dès les premières pages. En à peine quelques lignes l’auteure arrive à nous happer dans l’histoire et à nous entrainer au sein de l’univers carcéral.

Le style d’écriture est extrêmement agréable à lire, à dévorer même.

Le texte est cru, la réalité n’est absolument pas édulcorée : c’est trash et réaliste. C’est surtout très captivant.

Au-delà de cette écriture fluide et qui se lit tout seule, j’ai adoré le fait que l’histoire évolue dans des directions qu’on imagine absolument pas. Au fil des pages toutes les certitudes que j’avais pu commencer à développer se trouvaient anéanties.

Je n’entrerais pas dans les détails pour vous laisser la saveur de la découverte mais autant vous mettre l’eau à la bouche : la fin est en apothéose ! Je n’aurais jamais pu imaginer que cela se terminerais de la sorte…

Bref vous l’aurez compris, j’ai A-DO-RE ce livre et j’ai adoré découvrir cette auteure. Je suis d’ailleurs déjà entrain de lire un autre de ses romans et je l’aime tout autant. Fort probable donc qu’un autre article arrive bientôt !

So'MakeUp Blog Karine Giébel Meurtres pour rédemption

Pour information voici la liste de ses livres :

Romans

  • Terminus Elicius, 2004.
  • Meurtres pour rédemption, 2006.
  • Les Morsures de l’ombre, 2007.
  • Chiens de sang, 2008.
  • Jusqu’à ce que la mort nous unisse, 2009.
  • Juste une ombre, 2012.
  • Purgatoire des innocents, 2013.
  • Post Mortem, 2013
  • Satan était un ange, 2014.
  • De force, 2016.
  • Toutes blessent la dernière tue, 2018.
  • Ce que tu as fait de moi, 2019

Nouvelles

  • J’aime votre peur, dans l’anthologie L’Empreinte sanglante. 2009.
  • L’Homme en noir, dans l’anthologie Irradié. 2014
  • Aleyna, dans 13 à table ! : 2016.
  • Aurore, dans le roman Terminus Elicius. 2016
  • J’ai appris le silence, dans 13 à table ! 2017.
  • L’Intérieur, dans l’anthologie Crimes au musée 2017
  • L’Escalier, dans l’anthologie 13 à table ! : 2018
  • Tristan, dans le roman Toutes blessent, la dernière tue. 2018.
  • Dans les bras des étoiles, dans 13 à table ! : 2019

Je suis curieuse : connaissiez vous cette auteure ? Ou suis-je la seule qui a vécu dans une grotte ces dernières années ?  Blague à part je trouve qu’on entend peu parler de Karine Giébel ce qui est dommage vu son immense talent !

Rendez-vous en commentaires pour discuter lectures thrillers !

A bientôt

So’

4 réflexions sur “Découverte littéraire du moment : Karine Giebel, Meurtres pour rédemption

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s